Le récit d´une aventure : 3 jours de raid en canoé dans la zone sauvage de Hammastunturi

Le récit d´une aventure : 3 jours de raid en canoé dans la zone sauvage de Hammastunturi
Noter cet article

Du 22 au 24 août 2017, nous sommes parties pour 3 jours de raid en canoës dans la zone sauvage de Hammastunturi en Finlande, à 300 km au-dessus du cercle polaire. Il faisait alors moins de 10 degrés, mais la rivière était assez profonde pour que nous puissions éviter facilement les rochers dans les rapides (de niveau 3) et l’absence de pluie fut au rendez-vous. Voici le récit de cette aventure qui nous a toute deux bouleversées autant qu´émerveillées.

cest_parti

Le mardi 22 Août 2017

Nous avions préparé les bagages (vivres, vêtements secs, duvets, tentes, canoë) la veille, nous avons donc pris un grand petit déjeuner à 8h puis nous sommes partis pour notre point de départ qui se trouvait à Kuttura.

Après avoir mis les canoës à l’eau, installés dedans nos bagages et revêtus nos tenues de plongée, nous avons donc commencé à pagayer. Augustin et Charly étaient à l’arrière des embarcations afin de tenir le cap et éviter les obstacles.

Nous, nous étions devant pour aider à la prise de vitesses ainsi que pour pouvoir décaler (faire des « appels ») le bateau en cas de besoin. Cette première journée fut celle de l’apprentissage des mouvements propres à notre emplacement dans les canoës bien que nous nous soyons entrainées la veille avec Augustin sur l’étang du camp.

Natacha a alors fait beaucoup de plans dans les rapides ainsi que dans les temps calmes. Malheureusement, les vidéos ne seront dévoilées que la semaine prochaine car nous avons quelques soucis pour numériser aujourd’hui.

Le soir, nous sommes arrivés sur un campement avec un espace pour le feu ainsi que des toilettes. Nous y avons planté nos tentes, mangé des pâtes avec saucisses et fromages. C’est là que nous avons décidé d’essayer l’usage de toilettes « à porte ouverte » afin de mieux admirer le paysage tout en faisant nos besoins !

 

Le mercredi 23 Août 2017

Quel bonheur de se lever au petit matin pour voir un paysage d´une tel beauté ! La brume, presque mystique, laisse alors peu à peu place au soleil et au ciel bleu qui ne durera pourtant pas longtemps.

Nous profitons de ce beau moment pour nous ressourcer autour de bananes, morceaux de chocolats et bouillies de céréales au yaourt avant de repartir avec enthousiasme.

N´étant pas de grandes sportives, nous avons toutes deux eu quelques difficultés à bien pagayer avec rythme et en continu. Le plaisir de croiser un aigle royal, plusieurs garrots aux yeux d´or, plongeurs artique et jaseurs boreals nous a beaucoup aidé à surmonter ces petits aléas physiques ainsi que nos quelques coulages maritimes dûs à des erreurs de coups de pagaies dans les rapides.

Ce jour là nous croisons des orpailleurs, historiquement nombreux dans cette région car l´or Lapon est réputé pour être l´or le plus pur du monde. Nous trouvons même deux minuscules grains d´or au fond de nos canoés.

Nous logeons dans un refuge ayant appartenu à une famille d´orpailleurs le soir. Le foyer est réconfortant et nous permet de passer une bonne et douce nuit avant d´entamer la troisième journée qui risque d´être plus pluvieuse si nous ne partons pas tôt. L´automne arrive à grands pas et cela se voit dans les bouleaux, cyprès et pins sylvestres que nous croisons au fil de l´eau. Des tâches jaunes et oranges parsèment le paysage.

Le jeudi 24 Août 2017

Nous arrivons, fatiguées mais enrichies, après quatres nouvelles heures de pagaies dans une eau principalement calme mais avec quelques rapides.

Nous en profitons même pour faire une petite pause baignade !

Au final, ce raid aura été éprouvant physiquement mais très enrichissant intellectuellement. Etre avec ces deux guides, fondateurs avec Laetitia de Primitif aventure, comme Charly et Augustin nous a permis de traverser des rapides que nous ne pensions pas pouvoir affronter auparavant. Natacha ne pensait pas non plus pouvoir un jour filmer au coeur des rapides ! Ils nous ont aussi appris beaucoup de choses sur la faune et la flore que nous avons croisées.

Merci de tout coeur à eux qui ont su être patients, pleins d´humour comme d´humilité face à cette immensité sauvage…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *